Enfants de Dieu

C’est l’histoire de jumeaux papotant dans le ventre de leur Maman.

La petite sœur dit à son petit frère : « Je crois qu’il y a une vie après la naissance ! » Son frère protesta avec véhémence : « N’importe quoi ! Et depuis quand, il existe une vie après la naissance ? Il n’existe que ce que l’on voit. Cet endroit confortable où nous n’avons rien d’autre à faire que de faire appel au cordon ombilical. » Mais la petite fille insista : « Il doit bien y avoir autre chose que cet endroit mal éclairé. Je suis sûre qu’il existe un ailleurs où il y la lumière et la liberté de mouvement ». Cependant, elle n’arrivait pas à convaincre son frère jumeau.

 

Après un temps de silence, elle dit avec hésitation: « J’ai autre chose à te dire, mais j’ai peur que tu ne me crois pas non plus. Tu sais quoi ? Je pense qu’il existe une Maman. »

Son petit frère devint rouge de colère et s’écria : « Une Maman ! Une Maman ! Il ne manquait plus que ça ! C’est du grand n’importe quoi. D’abord, je n’ai jamais vu de Maman et toi non plus. Mais qui a pu te mettre de telles idées en tête ? Je te l’ai déjà dit, ce que tu vois ici, c’est tout ce qui existe. Pourquoi vouloir plus ? Après tout, c’est pas mal ici. On a tout ce dont on a besoin, alors soyons contents. »

 

Un peu débordée par la réponse de son frère, la petite soeur n’osa plus rien dire. Cependant, elle ne pouvait s’arrêter de penser. Finalement, elle lui dit : « Ne te sens-tu pas un peu à l’étroit ici ? On ne peut pas bouger comme on veut, c’est plutôt embêtant et parfois même ça fait mal ». Son frère répondit : « C’est vrai, mais qu’est ce qu’on peut y faire ? »

La petite sœur lui raconta : « Et bien, je crois véritablement que toutes ces restrictions sont là pour nous montrer qu’il y a un chemin ailleurs, un autre endroit, beaucoup plus beau que celui-ci, avec une Maman que nous pourrons regarder face à face ! Dis, c’est pas génial, ça ? T’es d’accord pour aller voir ? Alors, on naît ? »

 

 « L’Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu » Romains 8 :16