« Mains-Ouvertes » pour aller à la rencontre de l’autre

Depuis 2005, l’association « Mains-Ouvertes » (MO) travaille en étroite collaboration avec Fleuves d’Eau Vive pour mener des activités sociales et culturelles dans la ville. Un amoureux de Nice, Paul Rodrigues, vient d’en prendre la présidence. Il nous explique pourquoi.

 

Qu’est-ce qui vous motivé à prendre la Présidence de Mains-Ouvertes?

Une évidence. J’aime organiser et être au service des autres. Dans la prière, j’ai reçu du Seigneur la conviction de prendre cette présidence. En tant qu’ancien éducateur spécialisé et missionnaire j’ai développé des compétences utiles au service de l’association. Servir et aider l’autre est un leitmotiv pour moi. J’aime cette ville et je veux aller à la rencontre de ses habitants. Pour moi, servir Dieu dans son église locale, son quartier et sa ville est un pas d’obéissance à Jésus. Rencontrer l’autre est une occasion de manifester l’amour du Christ, de façon concrète. Par ailleurs, j’ai un réel plaisir à faire partie de cette équipe de « MO ».

 

Pourquoi Mains-Ouvertes a-t-elle été créée?

Le titre lui même est significatif : des mains ouvertes pour donner à l’autre, gratuitement, comme Jésus le faisait. Notre église est implantée dans un quartier multiculturel. Ainsi, les premières actions menées auprès des enfants et des femmes ont pu apporter un climat de confiance dans le quartier. Par ailleurs, Fleuves d’Eau Vive a toujours accueilli et accompagné les personnes qui traversent des épreuves et qui continuent de se battre pour rester dignes. Là encore, les mains de Jésus sont tendues vers eux pour leur venir en aide. « Aimez-vous les uns les autres », n’est ce pas un impératif pour l’église? Fleuves d’Eau Vive a su répondre à ces besoins de solidarité. Ainsi, en mai 2005, la concrétisation de cette sensibilité s’est naturellement traduite par la création de l’association « Mains-Ouvertes », cadre légal et différencié de toutes les activités sociales et culturelles.

 
Quelles sont les priorités d’actions de  Mains-Ouvertes ?

Deux axes guident nos actions: l’aide interne à l’église et l’aide externe.

En interne, nous aidons premièrement les personnes en grandes difficultés. Nous les accompagnons et essayons de pourvoir à certains de leurs besoins. Ensuite, nous investissons temps, énergie et créativité pour rendre « L’espace Vie » (dédié aux enfants) le plus attractif possible. Les enfants y apprennent  à connaître Jésus, en jouant autour d’activités créatives et artistiques.

En externe, le pôle évangélisation mène, avec grand dynamisme, des actions précises pour annoncer l’Evangile. Cette année, nous avons mis en place un Parcours Alpha. Une formidable aventure qui a mobilisé plus de 20 personnes! Lors de la Journée du Saint-Esprit, plusieurs ont donné leur cœur à Jésus. Nous continuons de les accompagner dans leur démarche de foi. Enfin, nous avons développé une activité auprès des personnes démunies qui vivent dans la rue. Cela consiste à apporter du réconfort, une écoute attentive, un peu d’humanité souvent agrémenté d’un lot de nourriture et vêtements. Parfois ces rencontres de « terrain » ont amené quelques-uns à s’intéresser à Jésus, voire à rejoindre une église. Nous avons orienté ceux qui le désiraient à être accueillis dans des centres chrétiens d’accueil spécialisés, pour un retour progressif à la vie normale. D’autres encore ont pu bénéficier de notre aide administrative.

 

 

Quelles sont les perspectives d’avenir de Mains-Ouvertes?

« MO » est le lien social dans l’église ainsi que le lien de l’église vers l’extérieur. Nous voulons poursuivre le développement des actions en cours même si d’autres enjeux nous attendent, tels que : trouver un  local pour accueillir et y entreposer du matériel ou de la friperie ; avoir un espace de parole pour les femmes isolées dans le Vallon des Fleurs; acheter un nouvel ordinateur pour les équipiers de « MO » ; développer les partenariats avec d’autres associations ou entreprises privées ; proposer des activités d’écrivain public ; etc. En effet, nous avons des défis, mais nous souhaitons surtout rester ces mains ouvertes pour aller à la rencontre de l’autre. Pour nous y aider, nous souhaiterions rattacher « MO » à « l’Association familiales protestantes  »  (www.afp-federation.org) et mener ainsi bien d’autres projets encore.

Le Conseil et les bénévoles de « MO » sont des perles précieuses offrant leur temps et leur amour avec générosité. Pour ma part, ils m’encouragent et je suis honoré d’être à leur service.