Projet AMF – Madagascar

Voici les dernières nouvelles missionnaires du Centre ANANI à Madagascar. Elles nous sont rapportées par  Denis et Evelyne, Responsables AMF (Action Missionaire pour la Francophonie) sur place.

« Ces derniers mois, le Centre a été en pleine effervescence tant au niveau du dispensaire qu’au niveau de la bibliothèque.

Projets médico-sanitaires.
Depuis le mois de mai, nous avons signé un partenariat avec « Top Réseau PSI / Madagascar » (Population Services International). Cette organisation à but non lucratif a pour mission d’améliorer la santé des malgaches vulnérables en leur donnant accès à des services et des produits de qualité. Cette collaboration va nous permettre de développer des activités médicales et des formations pour nos médecins sur place.

Au niveau nutritionnel, notre centre de récupération nutritionnelle est le seul dans le secteur à accueillir des enfants malnutris. A la suite de deux dépistages de malnutrition réalisés pour la première fois dans un grand quartier limitrophe, nous avons pu accueillir 20 nouveaux enfants malnutris.

Par ailleurs, nous avons développé un projet de tournées médicales mobiles. A la demande du médecin inspecteur du District et des autorités locales, nous espérons  mettre en place des tournées médicales mobiles dans un rayon de 10 à 20 km autour du dispensaire, où il existe un manque cruel de structures de soins.

Enjeux scolaires.
De juillet à septembre, c’est la période des vacances à Madagascar. Les élèves ont terminé l’année scolaire à la bibliothèque avec un temps d’animation et de jeux éducatifs. Deux de nos animatrices ont profité de ce temps pour suivre une formation de 2 jours sur « l’animation autour du livre ». Elles sont déjà en train de réorganiser le programme de la rentrée scolaire. Un soutien scolaire a été  mis en place en août et septembre avec la collaboration de « Growing the Nations Therapy Programms ». Ce soutien, sous forme de thérapies et exercices adaptés, a été suivi par une quarantaine
d’élèves de 3 écoles différentes qui présentent des difficultés scolaires. Des évaluations en début et en fin de stage ont permis de voir les progrès réalisés.

Groupe de prière.
Au niveau spirituel, depuis plus d’un an une douzaine de personnes se réunissent toutes les semaines pour partager l’évangile et prier ensemble. Ces moments privilégiés sont  des temps de ressourcement et de bénédictions importants. Fin juin, nous avons eu à nouveau la visite de F.Jeanneret et de P.Roy qui  ont su exhorter toute l’équipe. »

« Persévérez dans la prière, veillez-y avec actions de grâce » Colossiens 4:2